[Petite enfance] Une micro crèche à Pontchâteau ?

ADT est  implantée à Pont-Château depuis 2003 et  développe un service de garde d’enfants à domicile pour de nombreuses familles habitantes de la communauté de commune. On fait le point avec Fabienne Bellanger, responsable de secteur ADT :
Quelques mots sur la garde d’enfants domicile :

F.B.: L’association ADT enregistre depuis plusieurs années des demandes de plus en plus nombreuses de garde d’enfants notamment sur le territoire de la communauté de communes Pontchâteau- St Gildas des Bois. Elle y répond dans le cadre de garde d’enfants à domicile, financés en partie par la PAJE (prestation d’accueil du jeune enfant)

Les horaires dont les parents ont besoin pour la garde de leurs enfants s’étalent de 5h30 à minuit. Le matin avant l’ouverture de l’école ou du multi-accueil et après ceux-ci. Certaines familles nous demandent également sur les jours de fermeture des accueils collectifs de la communauté de communes.

Ces demandes sont effectuées le plus souvent en complément d’autres modes d’accueil collectifs ou individuels et de plus en plus sur des horaires atypiques avant 07h et après 19h.

L’offre de places d’accueil est-elle suffisante ?

F.B.: Nos premières observations sur les manques d’accueils collectifs en termes d’horaires et de places se sont confirmées lors des différents entretiens réalisés auprès des professionnels de la petite enfance (directrices de structures collectives, animatrice du Relais d’Assistantes Maternelles et puéricultrices de Protection Maternelle et Infantile).

400 naissances par an, + de 1500 enfants de moins de 3 ans sur la communauté de commune de Pontchâteau-St Gildas :

62 places en accueil collectif, 500 assistantes maternelles

D’où l’idée d’une micro crèche à Pontchâteau ?

F.B. : Une micro-crèche sur la communauté de commune de Pontchâteau St Gildas permettrait d’augmenter le nombre de places d’accueil collectif de jeunes enfants, le nombre de jours d’ouvertures, et l’amplitude horaire d’accueil.

C’est un projet pour ADT ?

F.B. : C’est plus qu’un projet !

Plus d’infos dès la semaine prochaine