[Petite Enfance] Une micro-crèche c’est quoi ?

Structure d’accueil collectif pour les enfants à partir de 2 mois et demi, la micro crèche a la particularité d’accueillir 10 enfants maximum. Quelles différences avec la crèche ? Quels sont les avantages et les inconvénients de la micro crèche ? Anais Perelman, cheffe de projet petite enfance à UNA nous répond.

Qu’est ce qu’une micro crèche ?

Anais Perelman (UNA) : Une micro crèche est une structure d’accueil collectif régulière ou ponctuelle pour les enfants âgés entre deux mois et demi et 3 ans révolus. La micro crèche accueille 10 enfants maximum.

Qu’est-ce qui différencie une micro crèche d’une crèche  ?
A.P. : La principale différence entre la micro crèche et la crèche est l’effectif.  Les normes d’encadrements sont différentes. Dans une micro crèche, une professionnelle peut être seule pour s’occuper de moins de trois enfants. A partir du quatrième, une deuxième professionnelle doit être présente. En crèche, la règle est une professionnelle pour cinq enfants qui ne marchent pas ou huit enfants qui marchent. La micro creche respecte les mêmes règles d’hygiène et de sécurité que la creche.

Pourquoi inscrire son enfant dans une micro crèche ?

A.P. : Dans une micro crèche, l’accueil des enfants est plus individualisé. Les âges sont mélangés, les petits sont tirés vers le haut par les plus grands qui prennent soin d’eux et  les activités sont faites en petits groupes.
L’accueil des enfants est vraiment personnalisé et les parents se sentent généralement plus écoutés et plus impliqués dans la vie de la structure.

Le personnel d’une micro crèche est-il formé ?

A.P. : Dans une micro crèche, les professionnels sont bien évidemment qualifiés : soit le CAP petite enfance avec minimum deux ans d’expérience ou bien le diplôme d’assistante maternelle avec trois ans d’expérience. Bien souvent, l’équipe est composée d’autres professionnels. La direction est assurée par un/une éducateur/trice de jeunes enfant

Quelles sont les conditions d’admission d’une micro crèche ?

A.P. : Les conditions d’admission dans les micro crèches sont définies par le gestionnaire. Il n y a pas nécessairement de condition de résidence. Beaucoup de parents choisissent une structure près de leur lieu de travail, plutôt que de leur domicile par exemple.
Le barème de la CAF est différent par rapport aux crèches car les micro crèches fonctionnent sur le système de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE). Ce sont donc les parents qui touchent les aides pour le remboursement partiel de leurs frais de garde. Le reste à charge étant déductible des impots de moité.

Merci à Anais Perelman, cheffe de projet petite enfance UNA